Le 28 juin 2013 a été publiée la nouvelle norme EN-ISO 20471:2013 – Vêtements de signalisation à haute visibilité – méthodes d’essai et exigences, qui remplace la norme EN 471:2003 + A1:2007.

La période de transition vers la nouvelle norme s’étend jusqu’au 30 septembre 2013. Passé cette date, la norme EN 471:2003 n’est plus présumée répondre aux exigences essentielles de sécurité et de santé définies par la Directive Européenne 89/686/EEG relative aux équipements de protection individuelle.
A compter du 1er octobre 2013, les nouveaux vêtements de signalisation à haute visibilité doivent répondre à la nouvelle norme internationale EN-ISO 20471:2013. a)

Une nouvelle norme (internationale) pour les vêtements à haute visibilité

Haute visibilité

Les vêtements à haute visibilité sont surtout employés dans les situations où l’utilisateur doit être bien visible, notamment lors de travaux à proximité des routes, voies ferrées, aérodromes, chantiers de construction, installations chimiques, sur l’eau et dans les ports. La police et les services de secours utilisent également de manière intensive les vêtements à haute visibilité. Ces derniers doivent être portés dans toutes les situations pour lesquelles une signalisation visuelle rapide est importante pour la sécurité.

La norme définit trois classes de vêtements à haute visibilité. Le choix du type (classe) de vêtements à haute visibilité est déterminé sur la base de l’inventaire et de l’évaluation des risques. Par exemple, lorsque la vitesse est supérieure à 50 km / h, en dehors des agglomérations et le long des autoroutes, il convient d’opter pour des vêtements de classe 3.
La norme décrit également de manière détaillée les différentes zones et classes de risques. b)

a) Journal officiel C186 de l’UE du 28 juin 2013, voir : ec.europa.eu/enterprise/policies/european-standards/harmonisedstandards/personal-protective-equipment/index_en.htm
b) EN ISO 20471 : Annexe A : Informations relatives aux situations à risque.

Classes de risque

Surface minimale exigée de matière visible en m².

Classe 3 : Matière de base : 0,80 ; Matière rétroréfléchissante : 0,20 : Matière à caractéristiques combinées : –
Classe 2 : Matière de base : 0,50 ; Matière rétroréfléchissante : 0,13 : Matière à caractéristiques combinées : –
Classe 1 : Matière de base : 0,14 ; Matière rétroréfléchissante : 0,10 : Matière à caractéristiques combinées : 0,20

Visibilité à 360°

Une innovation importante de la norme EN-ISO 20471:2013 concerne l’obligation d’assurer la visibilité des utilisateurs de vêtements à haute visibilité de tous les côtés (donc à 360°). Ce principe est donc appliqué lors de la conception des vêtements. Pour garantir cette visibilité à 360° dans les situations présentant un risque élevé, il est important que des bandes rétroréfléchissantes horizontales et des matières fluorescentes entourent le torse, les jambes et les bras.

La norme spécifie par ailleurs les exigences relatives aux différents modèles de vêtements. En règle générale, la matière de base doit entourer le torse, les bras et les jambes et présenter une largeur (hauteur) minimale de 50 mm. La largeur des bandes de matière rétroréfléchissante ne peut être inférieure à 50 mm.

La norme décrit également l’inaltérabilité de la couleur lors de l’entretien du vêtement (lavage, nettoyage à sec et séchage).

Dans la pratique, les vêtements à haute visibilité sont souvent associés à d’autres vêtements de protection tels que les vêtements de pluie, les vêtements d’hiver, les vêtements ignifuges, les vêtements de protection chimique, les vêtements antistatiques, etc. Aujourd’hui, un grand nombre d’entreprises utilisent également des vêtements de travail multi-protection, pour lesquels la haute visibilité constitue un élément essentiel.

Autre changement important par rapport à l’ancienne norme : l’EN-ISO 20471:2013 est une norme nationale, européenne et internationale, qui est aussi reconnue en dehors de l’Europe. Avec cette nouvelle norme internationale, votre sécurité est donc visiblement renforcée.

En savoir plus

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur cette norme, adressez-vous à l’Institut néerlandais de normalisation (www.nen.nl) ou au Bureau de Normalisation (www.nbn.be) en Belgique.
Pour plus de précisions concernant cet article, vous pouvez contacter Jos Putman, Expert en sécurité, j.putman@intersafe.eu.