Protection des yeux

Dans le monde, chaque jour, près de 600 personnes se blessent à l’œil dans le cadre de leur travail. Des accidents de ce genre se produisent dans des circonstances très différentes, même lorsque l’on ne s’y attend pas à première vue.

Les dangers peuvent être notamment :
• mécaniques (particules solides, poussières, échardes, etc.) ;
• optiques (ultraviolet et infrarouge) ;
chimiques (liquides et gaz) ;
thermiques (rayonnement thermique et chaleur de contact) ;
ergonomiques (position, correction de la vue inadaptées).

L’œil est très vulnérable : la moindre particule de poussière peut entraîner une irritation et une gêne importantes.

L’œil humain se compose de :
• La cornée
La cornée est la partie transparente qui se trouve à l’avant de l’œil. Elle est en contact direct avec le monde extérieur et est très sensible. La lumière pénètre dans l’œil par la cornée.
• La pupille
Il s’agit du point noir au centre de l’œil. La partie colorée qui entoure la pupille est l’iris. La pupille rétrécit lorsqu’une grande quantité de lumière entre dans l’œil, et elle s’élargit lorsqu’il y a moins de lumière.
• Le cristallin
Le cristallin se trouve derrière l’iris. Le cristallin est une lentille biconvexe (il est courbé sur les côtés) et peut se déformer. Sous l’action des muscles ciliaires, le cristallin se courbe davantage, ce qui fait que l’œil voit nettement les objets à proximité. Si les muscles se détendent, le cristallin s’aplatit à nouveau, ce qui permet de voir de loin. À mesure que l’on vieillit (la plupart du temps entre 40 et 50 ans), le cristallin perd son élasticité et cette capacité d’accommodation régresse lentement, mais sûrement. C’est à ce moment que des lunettes de lecture et/ou des lunettes pour travail sur écran deviennent nécessaires.
Une fois un âge avancé atteint, le cristallin s’opacifie chez de nombreuses personnes. Ce phénomène est connu sous nom de « cataracte ». Le cristallin peut aussi perdre de sa transparence. Cela peut être dû à une exposition à la lumière infrarouge ou aux ultraviolets. La conséquence est une perte de l’acuité visuelle.
• La rétine
La rétine se trouve à l’arrière de l’œil. C’est à cet endroit que les rayons lumineux qui ont traversé le cristallin se retrouvent. Les informations sont transmises par le nerf optique vers le cerveau, et c’est ainsi que nous prenons conscience de l’image. Les brûlures de cellules de la rétine entraînent une perte irréversible de l’acuité visuelle.

Normes européennes relatives à la protection des yeux
NEN-EN 165 Termes et définitions
NEN-EN 166 Considérations générales telles que désignation, classification, spécifications de base, diverses spécifications particulières et optionnelles, marquage, information pour les utilisateurs
NEN-EN 167 Description de toutes les méthodes d’essais optiques
NEN-EN 168 Description de toutes les méthodes d’essais autres qu’optiques
NEN-EN 169 Filtres pour le soudage et les techniques connexes – Exigences relatives aux facteurs de transmission et utilisation recommandée
NEN-EN 170 Filtres pour l’ultraviolet – Exigences relatives aux facteurs de transmission et utilisation recommandée
NEN-EN 171 Filtres pour l’infrarouge – Exigences relatives au facteur de transmission et utilisation recommandée
NEN-EN 172 Filtres de protection solaire pour usage industriel
NEN-EN 175 Équipements de protection des yeux et du visage pour le soudage et les techniques connexes
NEN-EN 207 Filtres et protecteurs de l’œil contre les rayonnements laser
NEN-EN 1731 Protecteurs de l’œil et du visage de type grillagé
NPR-CR 13464 Guide de sélection, d’utilisation et d’entretien des protecteurs de l’œil et du visage, à usage professionnel

Autres pages Résumé des normes